LES CONSEILS DE MARIE51 EN JARDINAGE

par EROTICA51



Qu'y a-t-il de plus beau qu'un jardin, avec ses fleurs aux couleurs vives et ses légumes sans produits nocifs ? Un Jardin Bio, sans produits chimiques n'est-il pas meilleur en qualités ? Dans cette rubrique, je vous mettrai plusieurs conseils en jardinage, régulièrement et quelques astuces, afin d'avoir un jardin sain, sans engrais nocifs, pour votre santé.

LE DESHERBAGE D UN JARDIN

Techniques, raisons... Pourquoi désherber votre jardin est important !

C'est l'une des contraintes du jardinier : désherber ! En effet, il passe le plus clair de son temps à procéder au désherbage, pour retirer notamment les mauvaises herbes... Découvrez les techniques et nos conseils pour venir à bout de ces mauvaises herbes.


• A QUOI SERT LE DEHERBAGE ?
 

A l’arrivée des beaux jours, des « mauvaises herbes » envahissent vos massifs, potagers et autres structures florales. En plus d’être une nuisance esthétique, elles prennent à vos plantes une partie de la lumière, de l’eau et des matières organiques nécessaires à leur bon développement. Elles peuvent également propager certaines maladies dans votre jardin ou votre potager. 

Leur nom "mauvaises herbes" vient du fait qu'elles se développent là où elles ne sont pas censées être. 

COMMENT DESHERBER EFFICACEMENT ?


Un bon désherbage demande principalement une attention régulière. Au fur et à mesure que les mauvaises herbes prolifèrent, elles doivent être maîtrisées, sans quoi leur présence deviendra vite un fléau incontrôlable. Leur développement est rapide : il faut donc les éliminer avant que leurs graines ne s’envolent afin de limiter leur dispersion.
Le désherbage manuel est plus efficace et plus « propre » que le désherbage chimique qui polluera votre sol. Il faut bien nettoyer le sol après le désherbage : une mauvaise herbe ou une racine à même le sol pourrait redonner naissance à de nouvelles plantes

Quelles sont les différentes techniques de désherbage ? 


• LE DESHERBAGE MANUEL :

Utilisez un couteau désherbeur ou une gouge d'asperge afin de retirer les mauvaises herbes en profondeur. Veillez aussi à ce que la racine dans son ensemble soit bien extraite de la terre, pour éviter la repousse.

• L'EAU DE CUISSON :

Voilà une astuce de grand-mère écologique ! Utilisez l'eau de cuisson de pommes de terre, à condition qu'elle soit bouillante et salée. Jetez-la sur les herbes à éliminer, en faisant évidemment attention aux autres plantes qui se trouvent dans votre jardin. On peut aussi utiliser cette technique sur des mousses. 

• LE DESHERBAGE PAR SOLARISATION :

Installez sur la parcelle de terrain à désherber une bâche noire ou une toile de paillage foncée. La chaleur va s'accumuler sous l'action du soleil. Les mauvaises herbes ainsi chauffées vont finir par se décomposer sur place. 

• LE DESHERBAGE THERMIQUE :

C'est le même principe que le désherbage par solarisation, sauf que l'on utilise un appareil thermique ou électrique. L'appareil fonctionne au gaz ou à l'électricité. Le but n'est pas de brûler au feu les mauvaises herbes mais plutôt de les chauffer à une température de 90°C. Cela va faire exploser les cellules de la plante, qui jaunit avant de se dessécher et de mourir. 

• LE DESHERBANT POLYVALENT :

Ce type de désherbant permet de traiter l'ensemble des mauvaises herbes de votre jardin, quelque soit leur emplacement. Ce type de produit est fabriqué à base d'acide acétique qui agit en une heure environ. Pulvérisez le produit sur les feuillages des mauvaises herbes ; celui-ci va pénétrer jusqu'aux racines. Procédez de la sorte pendant une à deux semaines, jusqu'à disparition complète des mauvaises herbes.

• LE DESHERBANT SELECTIF :

On utilise ce type de produits essentiellement sur les pelouses, car il ne s'attaque uniquement qu'aux mauvaises herbes de la famille des graminées : pissenlit, trèfle, chardon, plantain... 

• LE PAILLAGE :

Une fois que votre jardin est privé des mauvaises herbes, utilisez un paillage avec des tontes de gazon ou une toile de paillage pour empêcher la repousse des mauvaises herbes. 


ASTUCES POUR UN BON DESHERBAGE :

Biner régulièrement le sol afin de conserver une terre aérée : elle sera plus facile à entretenir et à nettoyer. Biner le matin permet de faire sécher au soleil les mauvaises herbes qui seraient restées sur le sol.
Pour retirer facilement les racines des mauvaises herbes, procédez au désherbage sur une terre mouillée.
Choisissez également des outils adaptés en fonction de l'emplacement de vos mauvaises herbes : entre les dalles d'une terrasse, dans un potager, dans les massifs, etc.

BON A SAVOIR : le motoculteur arrache les mauvaises herbes mais ne supprime pas leurs racines. Celles-ci reviendront donc très vite dans votre jardin ! 


Date de publication: le 21/03/2019
Source : Deco.fr

***************************************************************************

* LES REMEDES NATURELS CONTRE LES PUCERONS :

Saviez-vous qu'ils existent des remèdes naturels pour se débarrasser des pucerons, à part les produits chimiques ?
En voici quelques uns que je vous recommande :

* le Savon noir, le Purin d'ortie, le Vinaigre blanc.

De nombreux insectes prédateurs du puceron (coccinelle, syrphe, chrysope, cécidomyie, hyménoptères parasitoïdes...) peuvent aussi servir à s'en débarrasser.

On utilise pour cela des larves que l'on trouve dans les Jardineries.

Enfin, certaines plantes auxiliaires sont connues pour attirer les pucerons qui épargnent ainsi les cultures potagères ou horticoles (la Capucine, le Rumex...) ou qui ont un effet répulsif comme :

* La Lavande, La Sarrette, le Souci, les Oeillets d'Inde.

------------------------------------------------

* PLANTES : BLEUIR DES HORTENSIAS :

Voici une méthode ancestale pour obtenir des hortensias d'un bleu profond :

. Enterrez quelques clous rouillés dans la terre, près des racines de la plante.

. Mais on peut aussi les arroser avec du sulfate de fer, ce qui est moins naturel.

------------------------------------------------

SAVOIR SEMER DES MELONS :

Le Melon est un légume-fruit très savoureux que l’on cultive au jardin pour sa chair délicieusement sucrée et parfumée.

Voici quelques conseils pratiques pour planter des melons dans un coin bien ensoleillé de votre jardin


Le semis de graines est le moyen le plus économique de cultiver des melons.

Les semis s’effectuent du 16 Mars au 15 Mai quand la terre commence à se réchauffer.

Pour planter des melons, préparez des trous de 30 à 40 cm de côté et de profondeur en les espaçant de 1 mètre (car la plante a tendance à s'étaler).

Placez-y 3 graines, la partie pointue vers le haut. Recouvrez de terreau et arrosez.

Après la levée, quelques semaines plus tard, conservez seulement les plants les plus vigoureux.

Tailler les plants de melons :

Le melon est une plante qui doit être taillée pour fructifier. La taille permet d’améliorer la précocité et le goût des fruits.

1) Lorsque vos plants de melon ont quatre feuilles, supprimez les cotylédons (les deux premières petites feuilles à être apparues) et étêtez la plante au-dessus des deux premières "vraies" feuilles. Une ramification va alors se développer de chaque côté.

2) Taillez les ramifications obtenues au-dessus de la troisième feuille. Les fruits vont se développer sur les pousses suivantes.

3) Enfin, taillez les tiges porteuses de melons deux feuilles au-dessus des fruits pour privilégier leur croissance.

A noter : il ne faut conserver que 3 à 4 fruits par plant. Vous pouvez également supprimer les feuilles qui font de l’ombre aux fruits.

Autres conseils de culture

Le melon a besoin d’un arrosage régulier en été, environ 2 fois par semaine.
Pour prévenir au maximum l’apparition d'oïdium, arrosez directement au pied, près du sol, et évitez soigneusement de mouiller les feuilles.

Pour conserver au mieux l'humidité et la chaleur de la terre, il est recommandé de pailler vos plants avec de la paille ou des déchets de tonte de gazon.

Les melons se récoltent de juillet à septembre.

Les fruits sont mûrs quand l’écorce commence à jaunir et qu’une crevasse se forme autour du pédoncule.

Cueillez en laissant un centimètre de queue. Un melon à maturité doit se détacher facilement avec son pédoncule

---------------------------------------------

PLANTATION DES CITROUILLES :


La Citrouille ou Cucurbita pepo est une plante annuelle qui appartient au genre Cucurbita et à la famille des Cucurbitacées.

Cette plante potagère, originaire d’Amérique du Nord, fait partie de la même famille que la courge. Elle présente une grande variété de formes, de couleurs et de tailles.

Son fruit volumineux, de couleur jaune orangé, est riche en vitamine A, B et C. Il a l’avantage de se conserver longtemps et permet de réaliser de délicieuses soupes tout au long de l’hiver.


Citrouille ou potiron ?

Dans le langage courant, la citrouille est souvent confondue avec le potiron. Il s’agit en effet de deux courges de la même famille.

Mais ce sont deux espèces différentes :

• la Citrouille est une courge de l'espèce Cucurbita pepo

• le Potiron est une courge de l'espèce Cucurbita maxima

Les Potirons et les citrouilles ont des caractéristiques différentes :

• les Citrouilles sont rondes et de couleur orange ; leur chair est filandreuse

• les potirons sont plus ou moins aplatis et leur couleur peut aller du orange rougeâtre au vert foncé ; leur chair est plus sucrée, plus savoureuse et moins filandreuse que celle des citrouilles.

- Mes Conseils en culture :

La Citrouille apprécie une exposition au soleil et un sol riche et bien drainé.

Au début de votre production, n’hésitez pas à enrichir le sol avec un bon engrais, comme du fumier décomposé.

Cette plante a aussi besoin d’un arrosage régulier pour bien produire. Arrosez au pied mais évitez de mouiller les feuilles (cela évite le développement de l’oïdium).

Pincer les tiges au dessus de la 3ème ou 4ème feuille afin de stimuler le développement de la plante.

Quand les fruits apparaissent, n’en laissez pas plus de 5 ou 6 sur chaque pied pour ne pas épuiser la plante.

Attention : vos plants peuvent être attaqués par le mildiou, les escargots, les limaces, les punaises ou encore la chrysomèle rayée.


Les citrouilles se plantent au "printemps" pour une récolte au début de l'automne (de septembre à décembre). Vous pouvez les récolter dès que les feuilles se dessèchent et qu’elles sont bien orange.

A noter : une fois cueillies, elles se conservent plusieurs mois à l’abri de l’humidité et dans un endroit plutôt frais (à 10 ou 12°).

Le saviez-vous ?

Le poids moyen d’une citrouille est d’environ 5 kg. La plus grosse citrouille du monde a été pesée en 2009 aux Etats-Unis : elle avait atteint le poids record de 782 kilos

***********************************************

COMMENT REMETTRE UN FIL DANS UNE DEBROUISSAILEUSE ?


Le fil se bobine dans le même sens, dans les 2 gorges .

Il faut partir d'une grande longueur de fil, le plier en 2 et enrouler, mettre la pliure à cheval dans le cran, au milieu de la bobine.

Il y a un petit tunnel dans chaque gorge, pour maintenir le fil au départ, et enrouler (pour le sens, il faut repérer sur l'ancien ou suivre le sens de rotation de la tête ).

Faire ensuite ressortir le fil, par les orifices prévus en opposé. Lorsque l'on tourne le couvercle de la boite d'un cran il sort une longueur de fil égale, des 2 cotés.

Dans mon cas, je tourne le couvercle en sens anti horaire




Mis à jour le 22/04/2020

----------------------------------------------------------



Retour


http://www.erotica51.com © 14.03.2003 - 14.03.2022 - Tous Droits Réservés